Quotas Inami: une solution pour les nouveaux médecins et dentistes

Quotas Inami: une solution pour les nouveaux médecins et dentistes
Matthieu Capoen

Tous les étudiants en médecine seront autorisés à entamer une spécialisation ou une formation en médecine générale, même ceux au-delà du contingentement prévu par le fédéral, a annoncé samedi la ministre de la Santé, Maggie De Block.

Pour 2020, le quota global pour les étudiants en médecine autorisés à entamer une spécialisation ou la formation en médecine générale est fixé à 1.230, soit 492 pour la Communauté française et 738 pour la Communauté flamande.

Or, le nombre d’étudiants qui seront diplômés en 2020 dépassera le quota fixé. Selon Mme De Block, 1.695 nouveaux médecins souhaiteront commencer une spécialisation lors de la prochaine année académique.

« Dans ce contexte, le gouvernement a donc décidé de donner accès à la formation de spécialisation ou à celle pour devenir médecin généraliste à l’ensemble des étudiants en médecine qui termineront leur cursus en 2020. En d’autres termes, ils auront accès dès septembre au stage en vue de l’obtention de l’un des titres professionnels réservés aux praticiens de l’art médical », selon un communiqué de la ministre.

Le problème se pose également pour les étudiants en dentisterie. Le conseil des ministres a marqué samedi son accord pour autoriser un nombre supplémentaire de candidats dentistes à entamer le stage par rapport au nombre maximum fixé pour 2020. Un arrêté royal sera également soumis à cette fin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous