Coronavirus: l’indemnité wallonne de 2.500 euros pour réduction d’activité à solliciter dès le 1er juin

Coronavirus: l’indemnité wallonne de 2.500 euros pour réduction d’activité à solliciter dès le 1er juin
Belga

L’indemnité de 2.500 euros que les indépendants et entreprises de Wallonie peuvent demander s’ils ont connu une diminution substantielle de leurs activités en raison de la crise du coronavirus – sans pour autant avoir dû fermer – pourra être sollicitée à partir du 1er juin prochain, a annoncé dimanche le ministre wallon de l’Economie Willy Borsus.

Le gouvernement de Wallonie avait mobilisé 285 millions d’euros supplémentaires pour, notamment, octroyer une indemnité de 2.500 euros aux indépendants et entreprises qui n’étaient pas contraints de fermer sur base des décisions de Conseil national de Sécurité, mais qui ont connu une diminution substantielle de leurs activités.

Il s’agit d’une indemnité compensatoire unique et forfaitaire, pour les indépendants et entreprises ayant dû interrompre substantiellement leur activité en mars et en avril derniers et qui ont bénéficié du droit passerelle complet pour les mois de mars et avril.

L’administration procède aux adaptations techniques et informatiques sur la plate-forme, aux marchés publics nécessaires, mais également à récolter les données qui permettront une quasi-automatisation du traitement des demandes.

Les demandes pourront être introduites dès le 1er juin sur https ://indemnitecovid.wallonie.be. Les décisions de paiement des demandes éligibles seront prises dans un délai d’une semaine.

L’entreprise sollicitant l’aide doit avoir son siège d’exploitation en Wallonie et avoir mis la majorité de son personnel au chômage temporaire pour cas de force majeure. Une vérification ultérieure par l’administration sera exercée.

L’indépendant demandeur doit lui avoir bénéficié du droit passerelle complet en mars et avril (vérification sera faite avec les données de l’Inasti). La demande pour le droit passerelle d’avril doit avoir été introduite avant le 5 mai 2020.

Indépendant ou entreprise ne devront pas avoir bénéficié de l’indemnité de 5.000 euros en Wallonie.

Le ministre MR rappelle également la création d’un prêt « ricochet » de 45.000 euros maximum à un taux très favorable destiné aux entreprises et indépendants qui ont besoin de trésorerie pour franchir le cap de la crise. Ce prêt bénéficiera d’une franchise en capital de six mois maximum. Il est compatible avec les indemnités de 5.000 euros et 2.500 euros.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous