Accueil Monde États-Unis

La contestation devient de plus en plus frontale aux Etats-Unis

Portée par un Donald Trump rebelle et une lassitude grandissante envers les interdits du confinement, la colère d’une minorité fanatisée menace la lutte contre la pandémie du Covid-19 et la tenue pacifique de l’élection présidentielle le 3 novembre prochain.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Le sujet, toujours un peu dans les têtes depuis l’investiture de Donald Trump le 20 janvier 2017, est désormais ouvertement débattu : l’Amérique a-t-elle basculé en « guerre civile froide » ? L’expression recouvre la détérioration du débat public, la polarisation extrême des Américains à l’ère Trump.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Denoel Xaviet, lundi 18 mai 2020, 22:56

    Dans vos articles sur les Etats-Unis, je n'ai jamais lu que des attaques contre Donald Trump. Je comprends que sa personnalité gêne mais pourquoi ne jamais parler d'autres aspects du personnage ? Pour information, de grands procès se préparent aux Etats-Unis contre des opposants de Trump qui auraient tout fait pour le faire tomber dès le début de son élection. Quand vos journalistes en parleront-ils ? Voici des infos de source crédible : https://institutdeslibertes.org/obama-gate-histoire-dun-coup-detat-foireux/

  • Posté par Robin Agnès, mardi 19 mai 2020, 21:18

    Source crédible? Cet Institut des libertés est un think thank proche des milieux conservateurs français, dont "Debout le France" de Nicolas Dupond Aignan, qui n'en est jamais à une approximation ou une fake new près (voir son intervention sur YouTube à propos des circulaires envoyées aux enseignants qui devaient, selon lui, rapporter aux autorités tout propos tenu par des élèves remettant en cause la gestion de la crise Covid : assertion totalement fausse). Alors, vos sources .... Je pense qu'elles méritent toute la méfiance qui s'impose.

  • Posté par Hawkins Danielle, mardi 19 mai 2020, 12:10

    D'autres aspects, en voici: sociopathe narcissique, menteur pathologique, xénophobe, raciste, misogyne, INCOMPETENT... Quant au Obamagate, que ce crétin utilise comme manoeuvre de diversion et outil électoral, même William Barr, son Ministre de la Justice qui lui est tout acquis, vient de déclarer que c'est inacceptable d'accuser un rival politique d'activités criminelles à des fins purement politiques. En bref, fuck Trump!

  • Posté par Harmignies Philippe, lundi 18 mai 2020, 17:13

    Très inquiétant pour la démocratie et la paix I'm so sad about the future of man reading this....

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs