«Le coronavirus était déjà en Belgique avant les vacances de carnaval», selon des chercheurs belges

«Le coronavirus était déjà en Belgique avant les vacances de carnaval», selon des chercheurs belges

Des recherches sur le virus Sars-CoV-2 démontrent que le retour des skieurs après les vacances de carnaval a joué un rôle important dans l’importation du virus en Belgique. Bien qu’il ait aussi été introduit en Belgique avant et après cette période, rapportent nos confrères du Standaard et Het Nieuwsblad ce lundi.

Les chercheurs des équipes de l’épidémiologiste Simon Dellicour (ULB, Rega-Instituut/KU Leuven) et le virologue Piet Maes (Rega-Instituut/KU Leuven) ont analysé 391 échantillons de souches virales belges. Dans chaque génome, des mutations de l’ARN peuvent être décelées ce qui fournit des informations sur l’origine du virus et la période de l’épidémie. De la sorte, les chercheurs en apprennent davantage sur le passé de la variante spécifique à chaque patient, même si le test a été effectué plus tard.

Des cas non-connus

Certaines anomalies dans le génome du virus sont typiques d’une semaine spécifique de l’épidémie.

L’enquête permet dès lors de mettre en lumière des indications « d’importations » début février, ainsi que certaines introductions mi-février, donc avant les vacances de Carnaval, comme points de départ pour des clusters de Sars-CoV-2 en Belgique. Jusqu’à présent, ces cas n’étaient pas encore connus, car aucun test positif n’avait été effectué en février – à l’exception d’un Belge mis en quarantaine après son rapatriement de Wuhan.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous