Accueil Économie Entreprises

Selon Comeos, l’Horeca perd 47 millions d’euros par jour

Selon le directeur général de Comeos, sans mesures, on se dirige vers « un cimetière social ».

Temps de lecture: 1 min

En raison de la crise du coronavirus, l’industrie hôtelière subit une perte de chiffre d’affaires de 47 millions d’euros par jour. Ce chiffre a été calculé par Comeos, la fédération du commerce et des services, et rapporté par Le Soir ce lundi. Comeos demande des mesures de soutien supplémentaires, et craint, un « cimetière social ».

Comeos représente les grandes chaînes de restaurants, mais les chiffres concernent l’ensemble du secteur de l’hôtellerie et de la restauration en Belgique. « La perte de chiffre d’affaires est énorme », déclare le directeur général de Comeos, Dominique Michel. « Si elles sont autorisées à rouvrir le 8 juin, la perte totale s’élèvera à 4 milliards d’euros ».

« La crise ne fait que commencer »

Le Conseil national de sécurité a promis une réouverture de l’horeca à partir du 8 juin, mais aucune décision n’a encore été prise. Même si cela se produit, les dommages encourus restent énormes, affirme Comeos. « La crise ne fait que commencer », selon Dominique Michel. « Sans mesures, nous nous dirigeons vers un cimetière social. »

> Les mesures de Comeos et des fédérations Horeca pour déconfiner petits et grands établissements

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Raspe Eric, lundi 18 mai 2020, 8:15

    Monsieur Michel, pourquoi attendre une aide du gouvernement? Pourquoi ne prônez-vous pas que les bénéfices réalisés par la grande distribution au début du confinement soit versés intégralement d'initiative dans un fond d'aide à l'HORECA? Cela vous honorerait et nous démontrerait le sens de la solidarité du secteur. Mais je crains être trop naïf par rapport à l'altruisme des plus riches.

  • Posté par LAMBERT André, lundi 18 mai 2020, 22:08

    Très bonne suggestion !!! Hélas, les actionnaires de la grande distribution que Mr Dominique Michel défend toujours âprement se sont, sans aucun doute, déjà servis.

  • Posté par Mourmaux Jean-François , lundi 18 mai 2020, 8:29

    Excellentes suggestions !

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière