Selon Comeos, l’Horeca perd 47 millions d’euros par jour

Selon Comeos, l’Horeca perd 47 millions d’euros par jour
Dominique Duchesnes.

En raison de la crise du coronavirus, l’industrie hôtelière subit une perte de chiffre d’affaires de 47 millions d’euros par jour. Ce chiffre a été calculé par Comeos, la fédération du commerce et des services, et rapporté par Le Soir ce lundi. Comeos demande des mesures de soutien supplémentaires, et craint, un « cimetière social ».

Comeos représente les grandes chaînes de restaurants, mais les chiffres concernent l’ensemble du secteur de l’hôtellerie et de la restauration en Belgique. « La perte de chiffre d’affaires est énorme », déclare le directeur général de Comeos, Dominique Michel. « Si elles sont autorisées à rouvrir le 8 juin, la perte totale s’élèvera à 4 milliards d’euros ».

« La crise ne fait que commencer »

Le Conseil national de sécurité a promis une réouverture de l’horeca à partir du 8 juin, mais aucune décision n’a encore été prise. Même si cela se produit, les dommages encourus restent énormes, affirme Comeos. « La crise ne fait que commencer », selon Dominique Michel. « Sans mesures, nous nous dirigeons vers un cimetière social. »

> Les mesures de Comeos et des fédérations Horeca pour déconfiner petits et grands établissements

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous