Le Centre de crise sur le tracing: «Renseignez l’entièreté de vos contacts. Vous ne serez pas pénalisés»

Le Centre de crise sur le tracing: «Renseignez l’entièreté de vos contacts. Vous ne serez pas pénalisés»

Le Centre de crise a profité de la conférence de presse pour faire le point sur le suivi des patients qui a « commencé de manière active » en Belgique. « Chaque jour, 400-500 patients sont contactés par le call-center, » a précisé le porte-parole Yves Van Laethem. « Cependant on constate que les patients contactés ne dénombrent qu’un contact à haut risque sur les 48 heures qui ont précédé le début de leur maladie. C’est extrêmement peu. »

« Il faut être solidaire. Il est fondamental que vous renseigniez l’entièreté des contacts à haut risque. C’est-à-dire, une personne que vous avez vue à moins de 1,5 mètre et ce pendant plus de 15 minutes. Vous ne serez pas stigmatisés, ni pénalisés. C’est en renseignant ces contacts de manière efficace que vous allez nous permettre d’endiguer une deuxième vague que nous craignons tous, » a conclu le porte-parole.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous