Coronavirus: Défi propose de baisser à 6% la TVA sur les savons

La proposition est portée par François De Smet (Défi).
La proposition est portée par François De Smet (Défi). - Pierre-Yves Thienpont

Il faut parfois un coup de pouce au bon sens… Une proposition de loi, rédigée déjà et sur le point d’être déposée à la Chambre, veut réduire à 6 % la TVA sur les savons naturels, aussi les désinfectants de surface et lessives. Une évidence dans le contexte Covid-19 que nous connaissons. Il fallait y penser. Ce sont là, en effet, autant de « produits de première nécessité » dont l’utilisation, à l’instar des masques et du gel hydroalcoolique, a une finalité sanitaire et aseptique.

Le texte, qui entamera sous peu son parcours au Parlement fédéral, est signé François De Smet, au nom de Défi. On peut lire, pour convaincre s’il le fallait : « Afin d’endiguer la propagation du virus, l’ensemble des experts et l’Organisation Mondiale de la Santé recommandent des mesures de protection essentielles. Ils recommandent ainsi de maintenir une hygiène régulière et importante tout au long de la journée. Le premier geste à adopter est de se laver fréquemment les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon. Il a été rappelé à de multiples reprises par les autorités sanitaires et les professionnels de la santé qu’il s’agit d’une nécessité absolue (…) Toutefois, les savons, désinfectants de surface et lessives ne sont actuellement pas considérés comme bien de première nécessité et in fine, ne bénéficient pas du taux réduit de la TVA à 6 % ». Donc ? Donc « une diminution du taux de la TVA à 6 % pour l’ensemble des produits nécessaires à l’application des gestes barrières simples permettrait d’alléger le budget des ménages comme celui de l’ensemble des acteurs de la santé ». CQFD.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous