Formule 1: Lance Stroll pilotera encore l’an prochain pour Racing Point qui deviendra Aston Martin

photo news
photo news

Le CEO a ainsi tenu à couper court aux spéculations d’une possible arrivées des anciens champions du monde Sebastian Vettel, qui quittera Ferrari à la fin de l’année, et Fernando Alonso, libre lui aussi. « C’est dingue. La saison des transferts pour 2021 a déjà commencé et nous n’avons pas eu une seule course en 2020 », a-t-il déclaré. « C’est vrai, il y a en effet en ce moment des pilotes vainqueurs de grands prix sur le marché, même des champions du monde, c’est une idée intéressante, mais nous préférons aller chercher le meilleur des pilotes que nous avons. Et si nous leur donnons le meilleur matériel, ils peuvent eux aussi gagner des courses et, possiblement, devenir des champions du monde », a-t-il ajouté. « Nos deux pilotes s’entendent bien et ils sont liés par un contrat pour 2020 et 2021 », a encore révélé Szafnauer.

Le Mexicain Sergio Perez est l’autre pilote des « Mercedes rose ». Il dispose d’un contrat jusqu’à la fin de 2022.

L’écurie Racing Point, future Aston Martin, est détenue en majorité par un groupe canadien dirigé par le milliardaire canadien Lawrence Stroll, père de Lance.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Belga

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Rallye

    Quand François Duval a montré la voie à Thierry Neuville

  • La F1 fera bien un arrêt en Belgique, mais sans public.

    Par Thierry Wilmotte

    Formule 1

    La Formule 1 se relance en cassant les prix

  • BELGAIMAGE-151514837

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Moteurs

    Du champagne et des larmes pour Jacky Ickx au GP de France en 1968

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous