Tracing: 17% des contacts à haut risque ont déclaré présenter des symptômes

Tracing: 17% des contacts à haut risque ont déclaré présenter des symptômes
Reuters

Parmi les personnes contactées par les traceurs engagés dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, seules 4 % refusent de collaborer en Wallonie et à Bruxelles. En Flandre, ce pourcentage passe à 5 %, selon des chiffres dévoilés par l’AViQ, l’agence wallonne pour une vie de qualité.

« On peut s’en réjouir car la collaboration est réellement indispensable dans ce processus. Plus nous identifierons de contacts, plus nous pourrons diminuer le risque d’une nouvelle vague de contamination », souligne l’agence régionale.

De nombreux patients contactés

Selon cette dernière, 178 patients « index », c’est-à-dire des patients contaminés par le coronavirus ou fortement suspectés de l’être, ont été contactés le 9 mai. Un chiffre qui a ensuite progressivement augmenté dans les jours suivants pour atteindre 589 patients index le 15 mai, avant de refluer à 394 patients le 16 mai, un samedi.

> Traçage : que faire si vous êtes contacté ?

Parallèlement, 45 contacts à haut risque – ayant côtoyé une personne contaminée pendant plus de 15 minutes à moins d’1,5 mètre de distance – ont été identifiés le 9 mai ; 297 le 11 mai ; 114 le 15 mai et 174 le 16 mai.

569 traceurs

D’après l’AViQ, 17 % des contacts à haut risque contactés ont déclaré présenter des symptômes. Les appels passés par les agents de prévention leur ont permis de prendre contact avec leur médecin et d’appliquer, comme les autres contacts à haut risque, les recommandations dont celle de l’isolement.

Initialement assuré par des fonctionnaires régionaux, de l’AViQ mais aussi du SPW et du Forem, le contact tracing wallon a été transféré, depuis le 14 mai, au groupement Autonome des Mutualités associé à des opérateurs spécialisés.

En fin de semaine passée, une centaine d’agents étaient déjà actifs. A plein régime, un total de 569 traceurs de virus devraient être engagés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous