Accueil Opinions Débats et idées

Gaspard Koenig au «Soir»: «Introduire de la lenteur dans une société qui reste mondialisée»

La crise sanitaire et le confinement nous ont obligés à « ralentir ». Le philosophe Gaspard Koenig aimerait que cette nouvelle maîtrise du temps s’installe de manière pérenne.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 6 min

Mi-mars, comme nombre d’entre nous, le philosophe français Gaspard Koenig s’est retrouvé en mode « pause ». Il a mis ce temps à profit pour relire quelques classiques mais aussi pour penser ce changement de rythme imposé par le confinement. Ses réflexions ont débouché sur un texte, Ralentir, publié (en ligne) par Gallimard, dans la collection « Tracts ».

La vitesse, c’est une question technique ou culturelle ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Trobbiani marco, mardi 26 mai 2020, 10:07

    je suis d'accord pour dire que la notion de temps mérite plus de considérations études et analyses . je le rejoins également sur la coopération internationale . Cependant je suis complètement en désaccord avec lui quand il évoque la violence du protectionnisme . De plus, une réévaluation des besoins ne peut faire abstraction d'une mise en pratique locale et n'a pas attendu la pause covid 19 pour être pensé. Il est important quand on fait part de sa propre analyse des faits de vraiment elargir sa vision des choses . ici il passe d'une idée à l'autre sans donner d'exemples concret ni ne l'explique vraiment aux lecteurs . Il parle d'un gars qui est passé de la philosophie à une fonction de création . Oui le progrès passe par la création personnelle . cela devrait même être mis en lumière dans un cv mais il doit suivre son récit en expliquant en quoi la vitesse et la notion du temps est importante et ce critère " la création " et le développement de l' esprit et d’être en adéquation avec le numérique va nous permettre de sortir de la crise. Notre savoir faire ne va t'il pas diminuer notre dépendance et diminuer nos besoins ainsi que nos consommations ? il est important de veiller à ce qu'il y ait le meilleur équilibre possible et dommage qu'il ne souligne pas . pour l'instant nous pensons à l'équilibre budgétaire mais il est urgent qu'il soit élargi .... à celui familial individuel le bien être et aussi bien entendu le développement économique . Il est important qu'il y ait un consensus international pour que les états soient tous coopératifs et surtout aillent dans la même direction . Il faut réécrire de nouvelles chartes made in 2020 Revenu universel . Une idée qui pourrait faire son chemin mais qui risque d'entrer en conflit avec ce qu'on appelle les directives de concurrence. Elle pourra être mise en adéquation aux besoins essentiels de notre société mais il sera nécessaire qu'il soit redéfini . Quel instance peut elle aujourd'hui redéfinir nos besoins essentiels ? Il faut la créer . En reparlant de vitesse, il est clair que si on prend en compte le temps mis à notre disposition , il faudra en gagner avec la 5 g cependant il est impératif que pour convaincre les personnes réticentes au développement des nouvelles technologies il va falloir mettre sur la table les avantages de ce progrès .

  • Posté par Ask Just, samedi 23 mai 2020, 9:43

    Agiter le spectre de la guerre parce que les gens se mettraient a vouloir manger local est une caricature stupide. De plus, comment se préserver des "cygnes noirs" sans souveraineté alimentaire, sanitaire et énergétique? Il n'est pas non plus nécessaire de redescendre à l'egelke de la nation, l'UE pourrait très bien "assurer ses arrières". Les USA et la Chine ont leur autonomie alimentaire, sanitaire, de defense et s'ils le veulent, énergétique. L'attitude "béni oui oui" des universalistes (souvent en fait laquais de la finance) fait de l'Europe un oiseau pour le chat

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs