La ministre flamande du tourisme souhaite lever l’interdiction d’accès aux résidences secondaires «dès que possible»

La ministre flamande du tourisme souhaite lever l’interdiction d’accès aux résidences secondaires «dès que possible»

Jusqu'au 8 juin minimum, il est interdit aux personnes possédant une seconde propriété en bord de mer ou dans les Ardennes de se rendre dans cette résidence. Mais cette interdiction n’est plus justifiée, écrit le ministre de la N-VA, M. Demir, sur Facebook. Un appel que soutient le ministre-président flamand Jan Jambon.

Une interdiction plus tenable

La ministre flamande du tourisme Zuhal Demir et le ministre-président Jan Jambon pensent également que l'interdiction actuelle n'est plus tenable. «  Si vous empêchez les gens de se rendre à leur propriété, à leur logement locatif ou à leur mobil-home, vous devez pouvoir le justifier. Et cette justification fait totalement défaut aujourd'hui. Des voix importantes dans le débat, comme celle du virologiste Marc Van Ranst, qualifient l'interdiction de "mauvaise mesure" » écrit Demir sur Facebook.

Pas de justification scientifique  ?

Si, selon les virologistes, il n'y a plus de base scientifique pour refuser aux gens la visite de leur seconde résidence, le Conseil national de sécurité devrait être « cohérent », selon Demir et « lever l'interdiction dès que possible. »

Mesures complémentaires

«  Bien sûr, il faudra prendre des mesures pour empêcher les gens de se rassembler aux lieux touristiques », explique M. Demir. « C'est la responsabilité des autorités locales et surtout de la population elle-même. Nous donnons aux gens la responsabilité d'éviter eux-mêmes les risques. Nous le faisons sur le lieu de travail, lors des visites familiales et dans les activités de loisirs. »

Demir est également d'avis que les personnes ayant une seconde propriété sont présentées à tort comme des « petits parasites gâtés qui n'ont pas le sens de la réalité. Je n'ai jamais suivi cette voie », a conclu le ministre de la N-VA.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous