L’Espagne «espère» pouvoir ouvrir ses frontières fin juin

L’Espagne «espère» pouvoir ouvrir ses frontières fin juin
Joël de Vriend

L’Espagne, un des pays européens les plus touché par le coronavirus, espère pouvoir rouvrir ses frontières fin juin.

« A partir de la fin juin, nous relancerons le secteur touristique, j’espère. Nous devons rendre ce pays attractif au point de vue sanitaire » a déclaré Jose Luis Abalos, le ministre des transports.

L’Espagne a commencé vendredi à contrôler les étrangers arrivant dans ses aéroports, prenant leur température et leur enjoignant d’observer une quarantaine de 14 jours pour éviter une résurgence du coronavirus qui a fait 138 morts dans le pays au cours des dernières 24 heures.

Le gouvernement doit décider vendredi soir s’il accorde à de nouvelles régions le régime de confinement assoupli dont bénéficie déjà la moitié des 47 millions d’Espagnols. Ceux-ci peuvent depuis lundi se réunir à dix maximum et retourner aux terrasses de café.

Les deux plus grandes villes du pays, Madrid et Barcelone, ont demandé à bénéficier à leur tour d’assouplissement d’un confinement parmi les plus stricts au monde, qui doit être levé par étapes et par régions d’ici la fin juin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous