Bruno Venanzi s’adresse aux supporters du Standard: «Axel Witsel est dans le projet depuis le début» (vidéo)

@News
@News

Le Standard de Liège a décidé de s’adresser directement à ses supporters via une interview exclusive de Bruno Venanzi.

Morceaux choisis

– « Axel Witsel est dans le projet depuis le début puisqu’il a investi directement avec moi dans la société en compagnie d’une autre personne qui est Michaël Markovic ».

– « Le confinement ? C’était long et pas très agréable même si ça offrait quelques avantages comme être près de sa famille la plus proche et travailler à la maison ».

– « Nous restons des privilégiés. Il y a des personnes en détresse toute l’année. Cette situation s’est exacerbée durant la période de crise. Nous avons essayé de les aider de différentes manières ».

– « Dans le football, même quand il n’y a pas de match, il y a du travail. Comme le dossier de la licence, le stade, l’approche des jeunes ou encore le noyau ».

– « Techniquement, le stade n’appartenait pas au Standard. Mais nous avons mis fin de manière anticipative au leasing pour le racheter, ce qui a un peu plombé les comptes du Standard l’année dernière. Ensuite, nous avons décidé de revendre le stade à l’immobilière que nous avons créée il y a deux ans ».

– « Après transformation, il y aura de nouveaux parkings, un supermarché, un business center, une esplanade autour du stade à l’avenir. Ce qui permet de financer la partie stade en tant que telle. L’investissement du club était de plus ou moins 100 millions d’euros ».

– « Witsel et Fellaini ont notamment proposé d’investir par amour du projet. C’est un investissement qui est rentable et en plus dans leur club de coeur ».

– « On aurait dû recevoir le permis pour le 27 juin. Mais la crise du coronavirus a retardé les échéances. Et donc aussi les travaux ».

– « On s’est battu pour le top 3 durant toute la saison. Avant l’arrêt du championnat. Et donc avant les playoffs durant lesquels le Standard est toujours compétitif ».

– « La saison dernière, nous avons fait des achats importants. Ce ne sera donc pas le cas cette saison. Mais nous allons sortir des jeunes à l’instar d’Arnaud Bodart la saison dernière ».

– « Pour le Standard, le minimum syndical, ce sont les Playoffs 1 ».

– « L’Europa League ? Des expériences fantastiques pour les supporters ! Et une manière de gagner de l’expérience pour les joueurs ».

– « L’an prochain, on fêtera un siècle d’existence en Division 1. Ce sera une superbe occasion de faire la fête avec les supporters ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous