Réouverture des frontières: deux conditions à respecter, selon Philippe Goffin

Réouverture des frontières: deux conditions à respecter, selon Philippe Goffin
Photo News

Le ministre des affaires étrangères, Philippe Goffin, s’est entretenu dimanche et lundi avec ses homologues français, néerlandais, allemand et luxembourgeois, afin d’envisager la levée progressive des restrictions aux 1.385 kilomètres de frontières commune avec ces quatre pays à la suite du début du déconfinement après plus de deux mois de crise sanitaire, a indiqué lundi son cabinet.

« Durant la crise, la Belgique a su trouver un bon équilibre entre les aspects sanitaires, humains et économiques. Tout en limitant fortement les voyages non essentiels, la Belgique a pu continuer à jouer son rôle de plaque tournante logistique afin de permettre à de nombreux citoyens européens de rentrer chez eux. D’autres aspects doivent maintenant être envisagés comme les visites à des proches à l’étranger, les achats habituels fait dans les pays voisins, la continuité de l’entretien des biens immobiliers à l’étranger… », a précisé M. Goffin (MR) dans un communiqué.

Selon le chef de la diplomatie belge, une levée des restrictions ne peut se faire qu’à deux conditions : d’abord une même approche face à la maladie de part et d’autre de la frontière et un niveau de contamination maîtrisé et ensuite une réouverture pleinement concertée avec les autres Etats.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous