Livres, jeux de société...: près d’un Belge sur deux a davantage acheté en ligne pendant le confinement

Livres, jeux de société...: près d’un Belge sur deux a davantage acheté en ligne pendant le confinement

Pas moins de 45 % des acheteurs belges ont fait plus d’achats en ligne que d’ordinaire pendant la période de confinement, selon une étude de Mastercard sur les comportements d’achat publiée mardi. Un nombre record d’inscriptions à des activités virtuelles a également été enregistré, notamment pour des cours de fitness à domicile.

Menée auprès de 12.500 Européens dont 1.000 en Belgique, l’étude montre que les Belges ont adapté leur mode de consommation pendant les semaines de confinement et que le shopping en ligne a dépassé toutes les autres formes de dépenses au cours du mois dernier.

Les livres occupent la première place du classement des produits les plus populaires du confinement (18 %), devant les ustensiles de cuisine (13 %), les jeux de société (12 %), les puzzles (11 %) et les tondeuses à cheveux (9 %).

D’après les résultats de l’enquête, 15 % des Belges ont dépensé plus d’argent pour des expériences virtuelles : 42 % ont regardé la télévision et/ou des films via une plateforme en ligne, 17 % ont participé à des cours de fitness en ligne et 27 % ont suivi des performances musicales virtuelles. Plus de 70 % ont également passé des appels vidéo à leur famille, leurs amis et leurs collègues.

Les Belges ont également utilisé leur temps libre à la maison pour acquérir de nouvelles compétences en ligne, remarque Mastercard. Un sur quatre (26 %) a par exemple commencé à effectuer des opérations bancaires en ligne, tandis que près de 20 % ont appris à cuisiner grâce à des tutoriels sur internet et que 14 % ont étudié une nouvelle langue.

Près de 18 % des personnes interrogées ont par ailleurs indiqué avoir fait des dons par internet à des œuvres de bienfaisance le mois dernier. Il s’agissait d’une première pour 8 %.

L’étude souligne encore que la majeure partie des internautes (83 %) reste prudente quant à la nature et au lieu de leurs achats en ligne. Quelque 75 % d’entre eux restent d’ailleurs fidèles aux commerçants qu’ils connaissent et lisent les avis des autres clients avant d’effectuer un achat.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous