Coronavirus - Pour 60% des investisseurs, la Bourse ne retrouvera pas avant 2022 son niveau d'avant

A peine 6% d'optimistes estiment que ces niveaux seront à nouveau atteints encore cette année.

Les investisseurs ne sont pas très positifs en ce qui concerne l'économie puisque 83% des sondés déclarent avoir ressenti une détérioration du climat économique au cours des trois derniers mois, un "degré de pessimisme qui n'avait plus été atteint depuis décembre 2008", selon ING.

De plus, 44% des répondants signalent une dégradation de leurs finances familiales ces derniers mois, "ce qui correspond au pic qui avait été enregistré en octobre 2011".

Deux tiers des investisseurs affirment que la crise du coronavirus a eu un "impact significatif" sur leur vie quotidienne.

Au niveau de la consommation, 37% des personnes interrogées disent avoir nettement réduit leurs dépenses dans les magasins en un mois et 23% envisagent de passer davantage par internet à l'avenir, alors que 14% affirment qu'ils reprendront leurs habitudes d'avant la crise pour leurs achats en ligne. Pour ING, "le Covid-19 devrait donc donner un modeste coup de pouce au commerce électronique".

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous