Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Stoffel Vandoorne au «Soir»: «La Formule 1 n’est plus ma priorité»

Depuis Monaco où il réside, notre compatriote attend, comme tout sportif professionnel qui se respecte, de reprendre la compétition. À 28 ans, l’espoir déchu de la F1 se concentre désormais sur la Formule électrique où il a fait des… étincelles en début de saison. Malgré son statut de pilote de réserve au sein de la prestigieuse écurie Mercedes, le Courtraisien sait que ses chances de disputer à nouveau un Grand Prix sont minces.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Parmi les rares points positifs de la pandémie et du confinement qu’elle a entraîné, il faut citer la plus grande disponibilité des sportifs de haut niveau. À l’heure où, en principe, il devrait sauter d’un avion pour grimper dans un bolide, Stoffel Vandoorne nous a accordé un peu de son temps libre.

Stoffel, vous êtes rentré à Monaco depuis longtemps ?

J’ai quitté les États-Unis le 11 mai, dès l’ouverture des frontières. Un voyage sans histoire. Il n’y avait pas un chat dans les aéroports et les avions étaient fort peu nombreux. J’ai cependant été contrôlé un certain nombre de fois. Il fallait montrer patte blanche, justifier son déplacement. Ma carte de résident monégasque m’a bien servi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Spilman Marie-Anne , mardi 19 mai 2020, 16:32

    Dans le contexte actuel, ce sujet n'a pas la moindre pertinence! Constant Depièreux

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs