Accueil Sports

Claire Michel, la triple peine

Pour accomplir un rêve olympique qui s’évaporait, la Bruxelloise a bousculé ses habitudes d’athlète, à 24 ans, pour se réorienter vers le triathlon.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 6 min

Ne rien laisser au hasard. Surtout pas maintenant que l’échéance approche. A l’étage, les valises sont presque bouclées pour ce départ, demain, vers les Emirats, puis les Antipodes, mais, dans ce quartier de l’est bruxellois qui est devenu sien depuis son retour au pays, elle vient de s’offrir une dernière sortie en course, le cache-oreilles bien corseté pour minimiser les risques d’un ultime refroidissement malvenu. « Et ce soir, c’est piscine pour aligner encore quelques longueurs ! »

Claire Michel est une boulimique de l’effort. Et maintenant que l’horizon olympique, là-bas, à cinq mois, est en train de s’éclaircir, elle ne lâche plus l’étreinte. Cherche, au contraire, à garrotter ses espoirs pour les transformer en réalités. « Il y a trois ans, les Jeux, pour moi, ce n’était toujours qu’un rêve ; aujourd’hui, c’est un objectif solide et précis. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Thomas Vermaelen quitte la pelouse, pas le terrain

Quelques semaines après la fin de son contrat au Vissel Kobe, le défenseur de 36 ans a décidé de mettre un terme à sa carrière. Il reste dans le monde du football puisqu’il est devenu assistant de Roberto Martinez chez les Diables rouges.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs