Accueil Opinions Chroniques Vous avez de ces mots

Être en capacité de faire… ou de ne pas faire

Une intrigante petite expression qui monte, qui monte…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Parmi les tours à la mode, l’expression «être en capacité de (faire quelque chose)» se répand depuis quelques années dans les cénacles politiques, les milieux d’affaires et autres endroits où l’on n’a pas le temps de rêvasser (comme aurait dit le financier au Petit Prince). Même si «être en capacité» relève plus du virtuel que de l’acquis…

D’aucuns y voient une sorte d’hybride de «avoir la capacité de (faire quelque chose)» et «être capable de (faire quelque chose)», à l’origine duquel on pourrait suspecter quelque influence de l’anglais. Pourtant cette expression connaît en français une vitalité qui ne semble pas devoir grand-chose à la perfide Albion. Une seule certitude : pour certains francophones, la capacité est devenue un savoir-être.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Vous avez de ces mots...

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs