Accueil Monde États-Unis

Coronavirus: Donald Trump, un apprenti-sorcier à la Maison Blanche

Le président américain, dans l’univers parallèle qu’il s’est créé depuis sa victoire d’un cheveu face à Hillary Clinton, se joue des chiffres, comme il se joue des recommandations médicales face à la crise du Covid-19.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

Aussi loin que remonte l’expérience démocratique américaine, le niveau du discours politique a toujours volé bas, a fortiori en campagne électorale. Thomas Jefferson et John Adams, en 1800, se traitaient volontiers de traître et d’apostat, entre autres joyeusetés. Mais il aura fallu attendre « l’âge de Trump », deux siècles plus tard, pour que le vernis de la morale républicaine vole définitivement en éclats, que « la cité scintillant sur la colline » chère à Roland Reagan perde de son lustre et sombre dans les ténèbres d’un régime populiste, fortement tenté par un autoritarisme à l’instar de Richard Nixon. Qui avait dû démissionner pour échapper à une destitution inéluctable.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Van alphen Guy, jeudi 21 mai 2020, 18:59

    Egocentrique criminel et inculte ,ce personnage est un danger pour les américains et pour la paix dans le monde.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 22 mai 2020, 12:05

    Il est bien connu que les amis Xi et Vladimir sont les meilleurs remparts contre les abus de pouvoir dans leur pays respectif, et qu'ils oeuvrent sans répis pour la paix dans le monde...

  • Posté par heuker harlan , jeudi 21 mai 2020, 18:22

    La personne que se permet d'insulter le correspondant à NY ,je ne vous comprend pas , quand on suit la politique internationale depuis soixante ans et c'est mon cas je dis il se passe des choses qui sont du jamais vue aux US . Quand un journaliste américain en 2016 2CRIT , Mr. Trump est encore candidat à l'investiture de son partie écrit ;nous allons avoir du cirque , il avait raison mais il ne peut plus en rire maintenant ,car je dis comme Mika ,donc Trump accuse son marie Joe de meurtre ,tout les deux journaliste à la NBC , ensemble ils ont une émission qui connait depuis des années un succès par sa qualité et Mika dit en direct que Trump est un être malade, cruel et dégoûtant ,je ne peux qu'être d'accord avec elle . Dès 2016 il s'est comporté comme un goujat narcissique et inculte(he is not fit to be président). Il a été élu ,mais pour comprendre il faut connaitre l'Amérique profonde ce qui n'est pas le cas chez ce lecteur . Il ne faut pas confondre la GOP avec des parties de droite ici, les hommes et les enjeu n'ont aucune commune mesure . Je signale pour votre gouverne que Mr Amash ne sera pas candidat ,il en a fait lui même l'annonce . en ce qui concerne l' Obamagate ,même Mr Trump n'a pas su expliquer ce qu'il voulait dire.

  • Posté par De Ronde Michel, jeudi 21 mai 2020, 21:05

    Monsieur Harlan Heuker, permettez-moi de vous remercier pour ce début d’information concernant Justin Amash. Par ailleurs, s’il y avait un concours d’insultes, je pense que votre protégée Mika l’emporterait très largement, je l’admets bien volontiers et il ne faut certainement pas y voir l’expression d’une quelconque galanterie de ma part. Tant que nous y sommes, peut-être pourriez-vous insister auprès de votre copain Maurin afin qu’il nous partage de l’information journalistique plutôt que de nous faire en permanence et exclusivement la démonstration de sa haine de Donald Trump. Après tout, c’était bien l’objet de mon commentaire et de ma demande…

  • Posté par Raurif Michel, jeudi 21 mai 2020, 17:29

    Depuis sa victoire d'un cheveu de Hillary Clinton note Le Soir. Deux millions de voix, c'est un cheveu pour Le Soir ?

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs