Accueil Économie

Deux fermes ont été contaminées au PCB près de Mons

Interdits depuis des décennies, les PCB sont stockés dans les graisses et leur dégradation est extrêmement lente.

Temps de lecture: 2 min

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a saisi des aliments pour le bétail dans deux exploitations agricoles situées à proximité du broyeur de mitraille de Comet Sambre à Obourg, près de Mons. Les analyses ont permis de détecter la présence dans ces aliments de PCB, des substances hautement toxiques.

Les aliments ciblés sont principalement de l’ensilage de maïs et du préfané de luzerne, destinés à des bovins à l’engraissement. L’Afsca précise que la présence de PCB a été confirmée par une contre-analyse. Le but de la saisie est d’éviter toute entrée de la contamination dans la chaîne alimentaire.

Dès l’été 2019, la Région wallonne avait alerté sur une pollution autour d’un autre broyeur à mitraille, celui de l’entreprise Keyser à Courcelles, suite à des rejets importants de PCB par ses cheminées.

Interdits depuis des décennies, les PCB sont stockés dans les graisses et leur dégradation est extrêmement lente. On parle ici de toxicité chronique, soit une exposition répétée à de petites doses d’une même substance.

Toutes les infos sur Le Soir+ >> Pollution aux PCB : deux fermes ont été contaminées à Obourg

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière