Roberto Martinez sur sa prolongation à la tête des Diables rouges: «Le report de l’Euro a changé la donne» (vidéo)

photo news
photo news

Roberto Martinez a prolongé son contrat de sélectionneur des Diables Rouges jusqu’en 2022, a annoncé ce mercredi la Fédération belge de football (RBFA). La RBFA avait publié une vidéo dans laquelle on voit Eden Hazard découvrir la prolongation du contrat de Martinez. Martinez, 46 ans, dirige les Diables Rouges depuis 2016. Il a mené la Belgique à la troisième place au Mondial 2018, la meilleure performance de l’histoire de l’équipe nationale belge. Ce mercredi, il s’est exprimé dans une conférence de presse virtuelle, avec Manu Leroy, Mehdi Bayat et Peter Bossaert.

Sur sa prolongation  : « Je suis très heureux de faire partie d’un projet ambitieux. L’espace de travail offert par Mehdi Bayat et Peter Bossaert est très intéressant pour moi. J’ai le sentiment que les conditions sont réunies pour faire de grandes choses. Il n’y a pas quelque chose en particulier qui m’a incité à rester. Je dirais que c’est plutôt tout un processus qui, au bout du compte, m’a fait réaliser que le travail n’était pas terminé. »

Sur l’Euro 2021  : « Le report de l’Euro a changé la donne. Ce n’est pas la principale raison (NDLR : de sa prolongation), mais c’est l’une des raisons. Après la Coupe du monde, nous voulions nous améliorer et la campagne de qualification pour l’Euro nous a permis de la faire. Mais nous avons besoin d’un tournoi désormais. Je sais tout l’amour qu’ont les fans pour les Diables rouges. J’avais le sentiment que notre relation devait se poursuivre et que ce n’était pas le moment de partir. Cela aurait été particulièrement triste de briser cette relation juste avant l’Euro. Les deux ans et demi à venir seront très intenses pour notre équipe nationale avec le championnat d’Europe, la Nations League sur laquelle il faut désormais se focaliser, les matches de qualification pour la Coupe du monde 2022 et ce tournoi final. »

Sur la crise actuelle  : Nous devons nous adapter mais je ne pense pas que les joueurs seront perturbés par le fait de jouer sans les fans. Je ne suis en tout cas pas inquiet car je pense qu’ils parviendront à garder les objectifs en tête et qu’ils continueront à prendre du plaisir sur le terrain. Pour le reste, sur le plan personnel, moi et ma famille, comme tout le monde, nous avons dû nous adapter au quotidien. Je veux profiter de cette occasion pour remercier toutes les personnes qui sont en première ligne, que ce soit en Belgique ou ailleurs dans le monde. Nous avons tous été fort inquiets, mais je pense que nous commençons à apercevoir la lumière au bout du tunnel. »

Sur son double rôle à la Fédération  : « Je suis certain que le rôle de sélectionneur et celui de directeur technique me permettent de répandre l’expérience des Diables rouges à d’autres équipes de la Fédération. Ceci était impossible quand je suis arrivé. On en retire un gros avantage, pour les jeunes notamment. »

Sur son staff  : « Il n’y aura pas de changements mais nous allons ajouter quelques éléments à notre programme afin de nous préparer de la meilleure des manières pour les prochaines échéances. Nous sommes évidemment heureux avec le staff actuel mais nous cherchons toujours à nous améliorer. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous