Accueil Belgique Politique

La FGTB s’en prend à Bouchez, « le pantin du patronat ou le valet du capitalisme»

Face à la crise économique et sociale, Robert Vertenueil dénonce ce qu’il appelle « une offensive médiatico-politique ces derniers jours » de la part du Voka, de l’Union des classes moyennes et du MR. Une contre-attaque en règle qui donne à voir les tensions actuellement, sociales et politiques.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

La crise sanitaire semble s’estomper (à ce stade, du moins), la crise sociale et économique monte en puissance. Tout cela dans un contexte politique marqué par des négociations politiques sous haute tension visant en principe à tenter de mettre sur pied, en juin ou septembre, un gouvernement de plein exercice. Voir notamment l’interview de Georges-Louis Bouchez, président du MR, dans le « Morgen » et « Le Soir » aujourd’hui.

Dans ce contexte incandescent, la FGTB décoche ce mercredi un communiqué de feu et pas commun, signé Robert Vertenueil, son président, où, lit-on notamment, elle « s’insurge contre la contre-attaque libérale-patronale ». L’organisation syndicale vise « le Voka – le patronat flamand –, l’Union des classes moyennes et le MR ». On peut lire : « Depuis hier, la droite politique et le monde patronal organisent une véritable offensive médiatico-politique. Réduction des cotisations sociales, taxshift bis, diminution d’impôts, nouvelle vague de flexibilisation du travail, facilitation des licenciements, guéguerres politiciennes » (…) La FGTB « appelle le monde patronal et la droite politique à la retenue, au respect et à faire preuve de bon sens. Il faut en finir définitivement avec ces vieilles recettes du passé qui ont montré toute leur inefficacité et leur dangerosité pour nos systèmes de solidarité et de protection qui sont les seuls à nous permettre d’absorber les chocs externes, à savoir la sécurité sociale et nos services publics. »

Face à la crise, la FGTB propose « que le licenciement soit le dernier recours envisagé et que l’on privilégie la prépension ou encore la réduction collective du temps de travail et ce surtout en période de crise sanitaire et économique que nous connaissons ». Elle souhaite « que l’on mette à contribution des acteurs qui aujourd’hui ne contribuent pas ou très peu à notre prospérité économique ou sociale », plaidant notamment « pour l’instauration d’une taxe GAFAM, d’une taxe kérosène et l’instauration d’une taxe sur les grosses fortunes. »

Pour Robert Vertenueil vise Georges-Louis Bouchez in fine : « Les shows médiatiques successifs du président du MR ne sont pas de nature à apaiser les tensions qui existent dans notre société. Monsieur Bouchez devrait certainement se retenir et apprendre à dialoguer avec l’ensemble des composantes de la société. Il gagnerait à ne plus être le pantin du patronat ou le valet du capitalisme ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

54 Commentaires

  • Posté par Biot Philippe, jeudi 21 mai 2020, 11:43

    Actuellement, la vraie politique c'est la politique du sauve qui peut. Des millions de personnes à l'arrêt dont des centaines de milliers sont sans revenus. Des dizaines de milliers 'indépendants et des milliers d'entreprises, grandes, moyennes, petites, en attente de reprise. Et toutes ces personnes, toutes, appellent le gouvernement à l'aide. L'Etat doit aider les uns et les autres, les salariés et les indépendants, en même temps! Je me trompe?

  • Posté par Fuks Lucy, jeudi 21 mai 2020, 15:25

    Vous avez raison, il est étonnant qu'il n'existe aucune forme d'assurance chômage pour les indépendants.

  • Posté par Marlier Jacques, mercredi 20 mai 2020, 23:15

    Que M. Vertenueil le veuille ou pas, il y a de très grandes chances que le PS doive s'allier (notamment!) au MR s'il veut infléchir la politique dans un sens qui se rapproche quelque peu des désirs du président de la FGTB. Dès lors je m'insurge contre les insultes de celui-ci contre ses adversaires. Tout ce qu'il risque de récolter, c'est un durcissement (enfantin... peut-être! mais un durcissement quand même) de l'ensemble du MR. M. Vertenueil n'aurait-il pas encore atteint l'âge de la maturité: on fait de la VRAIE politique (et pas seulement de la politique "politicienne") AVEC ses adversaires et pas CONTRE eux. Je suis profondément de gauche, mais pas de c ette gauche extrême, partisane et à courte vue, et je me sens trahi et trompé par de telles attitudes.

  • Posté par jose niesten, mercredi 20 mai 2020, 22:03

    Il veut faire du pays une copie du Vénézuela ou de la Corée du Nord. Pauvre illuminé.

  • Posté par Van Dalem Marc, mercredi 20 mai 2020, 20:03

    Très bonne nouvelle pour Bouchez. Ce serait dramatique pour le Président du MR si la FGTB, valet du PS, l'encensait!!!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une