Accueil Société

Rééquilibrage des tâches: l’occasion manquée du confinement

Au départ, beaucoup de femmes espéraient que le confinement redistribue le travail domestique plus équitablement. Mais les premières études ne vont pas en ce sens…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

En temps normal, c’est moi qui organise toute ma vie en fonction des enfants. Ici, c’est lui qui a organisé son travail en fonction du mien. » Virginie Blocteur est infirmière au CHR de Verviers. Elle qui faisait auparavant des horaires de jour a été affectée à l’unité Covid, reprenant des « shifts », sans pour autant abandonner sa casquette syndicale de déléguée CSC. Pas le choix : son mari, indépendant, a dû s’occuper des enfants – 11 et 4 ans – en son absence. « Refaire à manger, se tracasser des courses, se heurter aux enfants qui n’avaient pas ce qu’ils voulaient : ça a été une sacrée adaptation pour lui. » Mais côté travail domestique, le basculement ne suit pas. « Quand je rentre, je range… Mais c’est moi qui ai envie d’avoir une maison rangée », justifie-t-elle. Le linge et le nettoyage restent son affaire. « Mais on a été moins regardants ! », rigole l’infirmière.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs