Thomas Bach comprend pourquoi les JO de Tokyo seront annulés s’ils n’ont pas lieu en 2021

Thomas Bach comprend pourquoi les JO de Tokyo seront annulés s’ils n’ont pas lieu en 2021
Photo News

Thomas Bach, le président du CIO, a déclaré mercredi sur la BBC « comprendre » pourquoi les Jeux Olympiques de Tokyo, qui ont été reprogrammés en 2021, devraient être annulés s’ils ne peuvent se tenir l’année prochaine en raison du coronavirus.

Prévus cet été, les Jeux de Tokyo ont été reportés à l’année prochaine, du 23 juillet au 8 août, en raison de la pandémie de coronavirus. Les organisateurs locaux ont déclaré qu’organiser les Jeux l’été prochain était « la dernière option ».

« Honnêtement, je le comprends car tu ne peux pas employer à vie 3.000 ou 5.000 personnes dans un comité d’organisation », a déclaré Bach. « Tu ne peux pas chaque année modifier le calendrier sportif mondial des principales fédérations dans son ensemble. Tu ne peux pas maintenir les athlètes dans cette incertitude. »

Bach a expliqué que le CIO doit se préparer à différents scénarios, notamment la mise en quarantaine des athlètes, d’une partie des athlètes ou des autres personnes impliquées dans l’événement. « Tous ces scénarios sont à l’étude, c’est pourquoi je dis que c’est un travail gigantesque, car il y a tellement d’options différentes qu’il n’est pas facile de les aborder maintenant. Quand nous aurons une vision claire de ce que sera le monde le 23 juillet 2023, alors nous prendrons les décisions appropriées. »

Parmi les scénarios évoqués, la tenue des épreuves à huis clos. « Ce n’est pas ce que nous souhaitons, car l’esprit olympique c’est aussi d’unir les supporters et c’est ce qui rend les Jeux si uniques, tous les fans du monde entier réunis dans le Stade Olympique », a poursuivi le président du CIO. « Mais quand il s’agira de prendre une décision… Je vous demanderai de me donner un peu plus de temps pour consulter les athlètes, l’Organisation mondiale de la santé et les partenaires japonais. »

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a admis qu’il pourrait être « difficile » d’organiser les Jeux si le pays ne réussit pas à contenir le virus et le chef de l’Association médicale japonaise a laissé entendre que cela dépendrait de la découverte d’un vaccin. « Pour cette question, nous nous appuyons sur les conseils de l’Organisation mondiale de la santé », a répondu à ce sujet Thomas Bach. « Nous avons établi un principe : organiser ces Jeux dans un environnement sûr pour tous les participants. Personne ne sait à quoi ressemblera le monde dans un an ou même dans deux mois. Nous devons donc nous appuyer sur les experts et prendre la décision au moment opportun, en nous basant sur ces conseils. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous