Accueil Économie Consommation

Tourisme: le casse-tête des vacances en Belgique

De nombreux vacanciers qui roulent ou s’envolent d’habitude vers d’autres cieux en juillet et en août vont redécouvrir les charmes de notre beau pays. Y aura-t-il de la place pour tout le monde ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

Selon Statbel, les Belges effectuent un peu plus de 6 millions de voyages pendant les mois de juillet et d’août, dont 80 % à l’étranger (sachant qu’un Belge peut effectuer plusieurs séjours pendant cette période). A l’inverse, près de 400.000 touristes étrangers viennent par exemple séjourner (c’est-à-dire qu’ils dorment au moins une nuit) en Wallonie, 1,4 million en Flandre et un peu plus de 500.000 à Bruxelles pendant cette même période. Que se passera-t-il dès lors qu’une part significative de ces touristes, belges comme étrangers, devront revoir leurs plans pour cause de pandémie mondiale de Covid-19 ? Alors qu’il apparaît évident qu’il n’y aura pas de réouverture généralisée des frontières d’ici le mois de juillet, il est d’ores et déjà acquis que les vacances d’été 2020 n’auront rien à voir avec celles de l’an dernier. La crise du coronavirus a complètement bouleversé la donne et de nombreux Belges ont abandonné l’idée de quitter le pays.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par SORET DANIEL, mardi 26 mai 2020, 23:35

    Bravo, Monsieur Lambert... et vous ne parlez pas du "deconfinement" qui n'est pas reconnu par les correcteurs automatiques d'orthographe : forcément, ce vocable n'existe pas, tout simplement ! Quant à "covid" ce n'est pas le masculin mais bien le féminin qui doit être employé (seuls les Français et les Belges francophones commettent l'erreur (L'Academie recommande le féminin !) aaaaah ils vont en avoir du boulot chez Larousse pour rédiger le prochain PLI. Quant aux prochaines vacances... la drache nationale aura vite refroidi les ardeurs de certains ! Très sincèrement, je pense qu'une grande partie de la population va s'abstenir cet été ! Les premiers cobayes vont bientôt partir en Espagne ou ailleus, pour y chercher un soleil que nous n'aurons pas... mais que vont-ils nous ramener ? Et ça, c'est la vraie question !!!

  • Posté par Propronet Juste, lundi 25 mai 2020, 8:36

    Que les Belges restent en Belgique, au moins l'argent restera dans le pays.

  • Posté par Lambert Charles, samedi 23 mai 2020, 17:23

    "staycation" il manquait vraiment celui-là!!! Pitoyable de voir que cette pandémie génère tout un lot de néologismes et d'anglicismes et que les gens ne sont plus fichus de parler français. Ne parlons même pas de l'écrire, là, c'est la cata assurée!

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs