Admise à l’Ecole royale militaire, la princesse Elisabeth devra elle aussi «se débattre dans la boue»

Admise à l’Ecole royale militaire, la princesse Elisabeth devra elle aussi «se débattre dans la boue»
BELGA_HANDOUT

La princesse Elisabeth rejoindra l’Ecole royale militaire (ERM) lors de la rentrée scolaire pour y suivre une formation d’un an en sciences sociales et militaires.

Lutgardis Claes, recteur de l’ERM a expliqué dans un entretien accordé à Het Nieuwsblad que la princesse ne sera pas épargnée. « Oui, Elisabeth devra se débattre dans la boue », a notamment prévenu celle qui est actuellement la seule général de l’armée belge.

La Princesse, qui a célébré ses 18 ans à l’automne dernier, clôturera son cycle de scolarisation à l’UWC Atlantic College, au pays de Galles, le 23 mai prochain.

Après la pause estivale, celle qui est aussi Duchesse de Brabant rejoindra dès le 31 août l’Ecole royale militaire, à Bruxelles. La Princesse se rendra, dans la foulée, au camp militaire d’Elsenborn pour une phase d’initiation. Après quatre semaines, elle recevra le béret bleu de l’Ecole royale militaire. Et c’est au début du mois d’octobre qu’a lieu, habituellement, l’ouverture officielle de l’année académique, avec un défilé prévu à Bruxelles.

La promotion compte en moyenne 20 % de femmes. Le programme propose notamment des cours en communication, relations internationales, géopolitique et management. La Princesse héritière suivra, tout comme les autres élèves, sa formation en internat. Au terme de son année, elle décrochera un certificat.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous