Ryanair ferme sa filiale Laudamotion à Vienne, plus de 300 emplois perdus

"Nous regrettons la perte des emplois" et "l'inaction du gouvernement autrichien", a déclaré la compagnie.

De son côté, le syndicat Vida a évoqué un "chantage": "848 euros de salaire de départ net pour les hôtesses de l'air étant clairement inférieur au seuil de pauvreté de 1.259 euros par mois pour une personne" en Autriche, a-t-il assuré.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous