Accueil Opinions Cartes blanches

«Pas de mi-temps pour la solidarité dans le match contre le covid-19»

Si l’on n’y remédie pas d’urgence, l’absence d’investissement dans la culture, le sport et l’interculturalité aura de fâcheuses conséquences sur notre lien social.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Déjà plus de huit semaines que nous luttons contre le virus, contre la mort, contre la faillite, contre la solitude, contre la promiscuité, contre l’envie de sortir, contre le besoin de serrer ses proches dans les bras…

Déjà plus de deux mois que nous luttons, mais surtout, plus de deux mois que nous nous adaptons à ce tout nouveau mode de vie. Ainsi, grâce à nos capacités de résilience, nous avons trouvé des solutions pour continuer à travailler, échanger, s’entraider, faire du sport.

Cette crise sanitaire nous a fait prendre conscience de notre capacité d’adaptation, quelles que soient les conditions à l’instar d’un sportif de haut niveau, et de profiter de chaque situation pour aller plus loin.

Aujourd’hui nous sommes tous quasi comme des sportifs ayant atteint la mi-temps de jeu et il nous faut tenir, ne rien lâcher, garder confiance dans nos coéquipiers pour être plus fort et gagner tous ensemble !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs