Accueil Monde

Quatre ans de prison pour le directeur d’un journal au Venezuela

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le directeur d’un journal vénézuélien a été condamné à quatre ans de prison pour «diffamation» après avoir publié une enquête sur un cas présumé de corruption au sein d’un grand groupe public, a annoncé le quotidien vendredi.Cette sentence a aussitôt été dénoncée par plusieurs organismes comme une atteinte à la liberté de la presse et une forme de «censure préventive» visant à décourager le travail d’enquête dans l’ensemble des médias du pays.

Entre mai et septembre 2013, le Correo del Caroni avait publié une série d’enquêtes accusant de malversations, extorsion, association de malfaiteurs plusieurs chefs d’entreprises liés au groupe public CVG Ferrominera Orinoco, qui avaient saisi la justice. «Le Correo del Caroni a été condamné pour avoir exercé son indépendance éditoriale et contribué à la transparence», a réagi Oscar Murillo, rédacteur en chef du quotidien, sur Twitter.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Guerre en Ukraine: la chasse à de nouvelles sanctions européennes contre la Russie est ouverte

La présidente de la Commission européenne a déjà éventé quelques pistes. Les jours à venir diront si l’unanimité des Vingt-Sept pourra être rassemblée autour de ce programme. La Russie, violemment critiquée à l’ONU après les annonces de mercredi, s’est défendue jeudi lors d’une réunion du Conseil de sécurité. Mais n’a convaincu personne.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs