Accueil Belgique

Une nouvelle rentrée scolaire «à géométrie variable»

Le taux de présence des élèves augmente avec l’année d’études. Moins d’enfants sont ainsi annoncés ce lundi 25 mai en première et deuxième primaires. Et les garderies ne devraient pas non plus être prises d’assaut.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Après la rentrée des sixièmes primaires et des sixièmes secondaires de ce lundi 18 mai, c’est donc à une nouvelle rentrée que vont être confrontés dès ce lundi 25 mai le monde de l’enseignement et les parents avec l’arrivée des premières et des deuxièmes primaires et des deuxièmes secondaires dans les classes. Les acteurs ne s’attendent cependant pas à une catastrophe mais, comme le disent aussi bien le secrétaire général de la CSC Enseignement, Roland Lahaye, que le président de la CGSP Enseignement, Joseph Thonon, à « une rentrée à géométrie variable, en fonction des locaux de chaque école, de la capacité d’accueil et des garderies ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs