Accueil Belgique

Philippe De Backer (Open VLD) sur les tests: «Tout à fait illogique de ne pas utiliser notre capacité»

Chiffres à l’appui, le ministre assure avoir la situation bien en main. Il reconnaît toutefois que le travail est loin d’être terminé. Des zones d’ombre perdurent sur l’utilisation des tests sérologiques et la stratégie de traçage.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le 21 mars, Philippe De Backer (Open VLD) acceptait une mission a priori impossible : donner une capacité de testing suffisante à la Belgique et trouver des masques au moment où toute la planète se les arrachait. Deux mois plus mois tard, et malgré la pluie de critiques qui s’est abattue de manière continue tout au long du parcours, le libéral flamand estime avoir accompli sa mission. « On a testé plus d’un demi-million de Belges et on est capable d’en réaliser 25.000 chaque jour en Belgique ce qui nous classe dans les leaders au niveau mondial. Tout cela a été mis en place en deux à trois semaines grâce au gros travail des différents acteurs. On peut parler d’une réussite, qui nous a donné une bonne expérience pour l’avenir. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs