Sébastien Loeb pourrait disputer le Dakar 2021 sur une voiture belge

Sébastien Loeb pourrait disputer le Dakar 2021 sur une voiture belge
D.R.

«  C’est à moi de choisir puisque j’arriverai en fin de contrat avec Hyundai au terme de cette saison. Une victoire dans cette épreuve, ça se construit. Lors de ma dernière participation en 2019, j’ai gagné pas mal de spéciales. Avec l’expérience engrangée en quatre éditions, je pourrais jouer la première place au volant d’une voiture compétitive. »

Et s’il s’agissait d’un Toyota pick-up aligné par un team belge ? Du côté de l’équipe Overdrive, Jean-Marc Fortin confirme les contacts avec le recordman de victoires (79) dans les rallyes mondiaux. « Nous avons déjà eu l’occasion de travailler ensemble », souligne le patron de la PME hutoise. « Il y a quelques semaines, Sébastien Loeb a participé à une séance d’essai d’un de nos T3, ces petits buggys qui ont fait leur apparition au Dakar 2020. Il était même prévu qu’il dispute un rallye dans les Emirats avec sa compagne sur l’un de ces engins mais le confinement a mis un terme au projet. Ce n’est que partie remise. Lors du test, Seb m’a fait part de son souhait de disputer à nouveau le Dakar sur un proto capable de jouer la victoire. Il n’y en a pas 36 ! J’ai senti chez lui une réelle motivation à participer à ce rallye-raid qui, jusqu’à présent, lui a résisté. En fait, c’est la victoire de Carlos Sainz (NDLR : le père) en janvier dernier qui l’inspire. Dans cette édition où la navigation a joué un grand rôle, Loeb s’est dit qu’il aurait sans doute fait aussi bien que l’Espagnol de 58 ans. »

La suite de la saison en WRC guidera le Français dans sa réflexion. Entre Hyundai et Toyota, il devra choisir. On n’imagine pas un instant que les Coréens acceptent de voir la star du team afficher les couleurs japonaises en janvier pour revenir ensuite dans le giron Hyundai.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous