Revenir en Premier League est la priorité de Mauricio Pochettino mais il n’écarte rien

photo news
photo news

L’homme qui a notamment mené Tottenham en finale de la Ligue des champions a fait de son retour en Premier League sa priorité. Newcastle mais aussi Manchester United sont cités comme de possibles destinations.

« Après six mois, nos réservoirs sont à nouveau remplis », a-t-il déclaré, rapporte la télévision irlandaise RTE. « J’ai essayé avec mon staff technique de revoir tout ce que nous avons fait au cours des sept dernières années (5 ans et demi à Tottenham, et 1 an et demi à Southampton) car nous n’avons jamais eu de break jusqu’à présent. Ce fut un moment incroyable de tout revoir, pour recommencer à organiser nos idées afin de planifier l’avenir, pour essayer de mieux rivaliser, pour essayer de tirer les leçons de notre expérience et bien sûr pour attendre le prochain emploi parce que c’est très dynamique, le football est très dynamique et vous devez être prêt pour le moment où l’offre apparaîtra, pour le nouveau chapitre de votre vie professionnelle. »

« Je suis très ouvert »

« Bien sûr, dans mon esprit, je suis très ouvert à être séduit par un projet plutôt que par un pays. Il s’agit du club et bien sûr des gens, de la dimension humaine… peut-être pouvez-vous rester avec les gens avec lesquels vous allez prendre plaisir à travailler. Nous sommes très ouverts. »

« Bien sûr que nous aimons l’Angleterre, et la Premier League. Nous nous sentons très bien ici. Nous vivons toujours ici à Londres. Je ne vais pas changer maintenant parce que je ne suis pas impliqué dans la Premier League, parce que je ne suis plus le manager de Tottenham, je ne vais pas changer ma vision des choses. Je pense toujours que la Premier League est la meilleure Ligue du monde. Nous l’apprécions beaucoup. Bien sûr, c’est une des options. Bien sûr, cela peut être ma priorité mais je ne suis pas fermé à l’idée de changer de pays ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous