Accueil Société

Evolution de la propagation du virus en Belgique: quatre raisons d’avoir le sourire (infographies)

Admissions et décès au plus bas. Soins intensifs qui se vident. Pas de rebond dans le nombre de contaminés. Les chiffres belges sont bons !

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Près de 20 jours après la première phase de déconfinement, plus d’un mois après un week-end pascal où certains s’inquiétaient d’avoir vu quelques voisins se mélanger et profiter du soleil, les chiffres belges monitorant l’épidémie sont rassurants. Même très rassurants. Pas de trace à ce stade d’un rebond : toutes les tendances sont en baisse. Certes, on est samedi, il y a vraisemblablement un effet « pont de l’Ascension » dans les données du jour. Mais en analysant les chiffres sur base de moyennes hebdomadaires, pour dégager des tendances, il y a de quoi souffler.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Charles Magda, dimanche 24 mai 2020, 14:47

    monitorant ?

  • Posté par LAAOUEJ JILALI, dimanche 24 mai 2020, 7:21

    Pour suivre l'évolution des cas positifs, il faut la rapporter au nombre de tests réalisés. La courbe qui représente les cas absolus n'est donc pas un monitoring pertinent. De plus, actuellement les tests restent sélectifs, puisqu'ils ne sont pratiqués qu'en cas de symptômes ou de contact suspect. Nous n'avons dès lors aucune idée du nombre réel de cas positif par rapport à la population, ni de personne porteuse asymptomatique. Nous restons en retard par rapport à la propagation de la maladie.

  • Posté par Counasse Xavier, dimanche 24 mai 2020, 10:17

    C'est pour cela que le graphique sur le nombre de cas positifs ne débute qu'au mois de mai, pour comparer une période où l'on dispose a priori de plus de tests que ce dont on a besoin. La pratique de tests a donc été constante lors de cette période. J'ai également réalisé le graphique qui calcule le taux de tests positifs sur l'ensemble de tests réalisés (publié sur mon compte Twitter). Comme expliqué dans l'article, ce taux est aujourd'hui au plus bas, avec 1,78% de tests qui s'avèrent positifs. On était à 2,7% en début du mois. Bref, rien n'indique -à ce stade- que le nombre de contaminations reparte à la hausse.

  • Posté par De Ronde Michel, samedi 23 mai 2020, 18:52

    Et tout ça en pleine « pénurie » de masques depuis le début et sans port « obligatoire » du masque dans les lieux publics… Cherchez l’erreur ! Le Sacha de la RTBF, alias Super-Masquant ou tout simplement Monsieur Masque, et ses coreligionnaires du Soir vont devoir cacher leur honte pendant un certain. Ce sera pour eux le masque obligatoire, à moins d’une nouvelle pénurie…

  • Posté par De Ronde Michel, samedi 23 mai 2020, 19:02

    ... pendant un certain "temps". Honte sur moi, vite un masque !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs