Paul Magnette est «disponible» pour être Premier ministre «mais c’est au tour d’un néerlandophone»

Paul Magnette est «disponible» pour être Premier ministre «mais c’est au tour d’un néerlandophone»
Photo News

Paul Magnette et Conner Rousseau (président du SP.A) ont fait un tour de consultation cette semaine. Ils ont rencontré les présidents des partis qui ont accordé leur soutien au gouvernement minoritaire Wilmès. L’objectif est de préparer le terrain pour un nouveau gouvernement fédéral. Interviewé dans l’émission Terzake sur la VRT, Paul Magnette est revenu sur ces discussions, qu’il a qualifiées de « constructives ».

« Si, à un moment donné, on se retrouve avec un beau projet sur la table, après une longue discussion, avec une équipe solide. Et si les gens autour de la table disent : ’Paul Magnette devrait ou pourrait devenir Premier ministre’, je ne refuserai pas, explique le président du PS. Mais je ne mettrai jamais mes ambitions personnelles au-dessus de mes priorités. Je veux d’abord parler du contenu. Je veux avoir un projet fort et ambitieux. On devra alors en dernier lieu prendre une décision sur une équipe forte et sur qui sera premier ministre. »

Paul Magnette estime qu’il est au tour d’un néerlandophone d’être à la tête du gouvernement : « Je suis disponible, mais mous avons déjà eu trois premiers ministres francophones : Di Rupo, Michel et Wilmès. Avec tout le respect que j’ai pour la Première ministre Wilmès, il est peut-être temps d’avoir un premier ministre néerlandophone. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous