Pénurie d’eau à Hannut et à Overijse

Distribution d’eau par les pompiers à Overijse.
Distribution d’eau par les pompiers à Overijse. - Photo Belga

Ce jeudi, le château d’eau de la ville d’Hannut était à sec. La cause : un long week-end et le beau temps ont poussé les habitants à consommer plus d’eau notamment pour les piscines ou l’arrosage des jardins. La Société Wallonne des eaux (SWDE) a également rapporté un incident sur le réseau le même jour. Des camions-citernes ont été envoyés en urgence.

Le Bourgmestre de la ville, Manu Douette (MR), a réagi au micro de la RTBF. SI la SWDE estime qu’il s’agit d’un incident isolé, Manu Douette n’est pas convaincu : « L’explication, c’est la canicule, le fait que les gens ont pompé l’eau pour peut-être remplir leur piscine, leur jacuzzi, arroser leur jardin, c’est ce qui m’a été expliqué, déclare le bourgmestre. Je me pose quand même des questions, pour comprendre pourquoi le château d’eau s’est vidé plus vite. Je crois qu’à ce moment-là, nous avons un problème d’alimentation d’eau en tant que telle, donc il faudra peut-être pousser plus en avant l’expertise. »

Des pompiers distribuent l’eau à Overijse

Les habitants d’Overijse pouvaient se rendre à la caserne de pompiers de la commune ce samedi matin pour y chercher de l’eau potable. Les problèmes d’approvisionnement en eau devraient être résolus d’ici dimanche, indique la société flamande de distribution d’eau De Watergroep à Belga.

Des problèmes d’approvisionnement ont commencé jeudi soir en raison, notamment, d’une consommation d’eau extrêmement élevée. Plusieurs quartiers de la commune du Brabant flamand se sont retrouvés en panne d’eau. Dans certaines rues, rien ne sortait du robinet, dans d’autres, la pression restait très faible.

Les habitants sans eau ont eu la possibilité de se rendre à la caserne des pompiers samedi matin. Le Watergroep y a fourni de l’eau potable en urgence. « La situation s’est améliorée samedi, après que nous avons rempli un réservoir la nuit dernière », déclare Kathleen De Schepper, porte-parole de l’entreprise.

Mais la situation a évolué favorablement durant la journée. « Samedi matin, nous étions préparés à faire face à des difficultés durables dans l’après-midi, mais cela ne s’est pas si mal passé. Nous avons pu remplir le château d’eau de Jezus Eik (Notre-Dame-au-Bois) davantage que vendredi », selon la porte-parole de l’entreprise. « D’ici dimanche, tous les problèmes devraient être résolus et personne ne devrait se retrouver sans eau. Il est important que la tour soit complètement remplie dès le matin », conclut-elle.

Entre-temps, les habitants d’Overijse ont été priés d’utiliser l’eau potable avec modération. Mais certaines personnes n’auraient pas respecté ces règles ce samedi et auraient rempli leur piscine. Ces infractions peuvent être punies par des sanctions allant de huit à quatorze jours de réclusion et des amendes de 208 à 1.600 euros, rappelle le gouverneur du Brabant flamand, Lodewijk De Witte.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous