Déconfinement élargi ce lundi 25 mai pour les écoles... et les prisons

La Belgique n'aime pas les choses simples. Le pays a eu droit à des phases de déconfinement 1A et 1B. La phase 2 comportait aussi un 2e volet! A la faveur de cette phase 2, le lundi 18 mai, des musées et parcs animaliers ont pu rouvrir. La pratique des sports collectifs a été libérée, ainsi que des sports extérieurs (avec 2 amis maximum), de même que les visites entre connaissances (4 personnes, toujours les mêmes, avec une règle de réciprocité). Tout cela est bien sûr assorti de conditions sanitaires (distanciation physique, etc)..

Cette phase 2 s'accompagne aussi d'une reprise progressive des cours. Si le lundi 18 mai, seules les 6e primaires, 6e secondaires, ainsi que les terminales des écoles techniques ont retrouvé le chemin des écoles, ce lundi 25 mai verra la rentrée d'autres classes: les élèves de 1re et 2e primaire, ainsi que de 2e secondaire.

Tout le monde ne va pas rentrer: il ne s’agira pas d’une mesure générale, chaque direction d’école pouvant moduler cette seconde phase en fonction de ses capacités organisationnelles, de ses locaux, des conditions de sécurité, etc.

Ainsi, si les premières primaires sont invitées à rentrer dans une école A, ce pourrait n’être que les 2e primaires dans une école B. Dans une troisième, seuls les élèves identifiés comme étant en difficultés scolaires pourraient être rappelés par l’école pour éviter tout décrochage par exemple. Les parents d’enfants concernés seront informés par leur direction.

On sait déjà la ville de Liège a décidé de ne pas organiser la rentrée des classes de première année primaire et de deuxième année secondaire lundi prochain, comme proposé dans le plan de déconfinement progressif du Conseil National de Sécurité. Les garanties en termes de locaux disponibles ne sont pas réunies, a indiqué vendredi l’échevinat de l’instruction publique

D’après les chiffres avancés par les fédérations de pouvoirs organisateurs, la fréquentation moyenne durant cette première semaine de reprise était de 55 à 60% pour les élèves de 6e primaire, et de 80% pour les années terminales dans le secondaire.

Dans un tout autre registre, les visites seront à nouveau autorisées à partir de ce lundi 25 mai, mais de manière encore partielle. «Les mesures seront strictes: une visite par prisonnier et par semaine, de préférence toujours la même personne, les mineurs ne seront pas autorisés, et bien sûr la distance de sécurité devra être observée. Mais je suis heureux que cette possibilité s’additionne à l’option numérique déjà en vigueur», avait précisé le ministre de la Justice, Koen Geens.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous