Christian Kabasele agacé par les accusations contre Watford: «Notre tactique est de s’injecter le Covid-19 pour éviter la relégation»

Photonews
Photonews

À l’image de ce qui se fait dans les autres championnats européens qui envisagent une reprise, la Premier League a multiplié les tests au coronavirus ces derniers jours. Huit cas ont été relevés après les deux premières séries de tests, dont trois dans le club de Watford. Troy Deeney, le capitaine des Hornets, est tout à fait opposé à une reprise en juin, craignant de contaminer ses proches s’il est testé positif. Une position ferme au sein du club, qui irrite quelques supporters adverses.

Sur les réseaux sociaux, certains accusent Watford de s’opposer pertinemment à une quelconque reprise afin d’éviter la relégation. Les Hornets sont en effet en lutte pour le maintien, mais pointent actuellement à la première place de non relégable. Ces accusations ont en tout cas eu le don d’agacer Christian Kabasele qui a répondu avec une bonne dose d’ironie.

« Laissez mois vous expliquer notre tactique », a commenté le Diable rouge sur Twitter. « On fait des injections de Covid-19 une fois par semaine. On tire au sort un joueur ou un membre du staff pour lui donner et ainsi être sûrs de ne plus rejouer et d’éviter la relégation. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous