Accueil Culture Musiques

Dabadie ira au paradis

L’académicien, romancier et parolier Jean-Loup Dabadie est décédé ce dimanche à 81 ans.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Nous irons tous au paradis » chanté par Polnareff, « Maintenant je sais » parlé par Gabin, c’était lui : « … Maintenant je sais qu’on ne sait jamais. La vie, l’amour, l’argent, les amis, les roses, on ne sait jamais le bruit ni la couleur des choses. C’est tout ce que je sais ! Mais ça, je le sais… ! »

L’académicien français Jean-Loup Dabadie, 81 ans, ancien journaliste devenu scénariste, romancier, parolier, est décédé ce dimanche 24 mai. Il était devenu un « Immortel » en entrant à l’académie française en avril 2008, mais ce sont les textes de chansons qui le rendront inoubliables. Il a écrit pour Barbara, Johnny Haliday, Dalida, Julien Clerc, Reggiani, Jean Gabin, Sardou.

Jean-Loup Dabadie est mort à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, d’une maladie autre que le Covid-19, a précisé son agent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs