Coronavirus: un nouveau foyer détecté en Belgique

Coronavirus: un nouveau foyer détecté en Belgique
Pierre-Yves Thienpont.

Grâce à l’augmentation du nombre de tests et au tracing, il est devenu possible, selon le virologue Marc Van Ranst, d’identifier plus facilement de nouveaux foyers de coronavirus en Belgique.

« Souvent, on voit qu’il n’y en a pas qu’un seul mais plusieurs. Depuis deux jours, on remarque par exemple qu’il y a de nouveau plus de contaminations à Saint-Trond. On détecte également, plus qu’avant, les cas légers, ce qui est positif quand on veut avoir une prise sur cette épidémie », explique Marc Van Ranst à Het Laatste Nieuws.

Il ressort ainsi que, ce samedi, une personne sur huit ayant été testée positive au Covid-19 était trudonnaire, d’après les chiffres de Sciensano.

Coronavirus: pourquoi le nouveau foyer détecté à Saint-Trond n’en était pas un

Par Belga

Coronavirus: pourquoi le nouveau foyer détecté à Saint-Trond n’en était pas un

Il n’y a actuellement dans notre pays aucun nouveau foyer. On ne peut donc pas parler de seconde vague » a déclaré en conférence de presse Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral. Pourtant, ce week-end un nombre conséquent de nouvelles infections au coronavirus a été signalé à Saint-Trond. Pourquoi ?

« Ce qu’il s’est passé à Saint-Trond est lié au fait que des résultats à la fois de tests PCR (de détection du virus) que sérologiques (mesure d’immunité) ont été accidentellement repris dans les mêmes tableaux. Il y a donc un mélange d’informations qui a donné artificiellement l’impression que la région posait un problème aigu. Il ne s’est donc rien passé de particulier, » a conclu le porte-parole.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous