Déconfinement: ce qui a changé ces derniers jours, et ce qui va changer lundi

Déconfinement: ce qui a changé ces derniers jours, et ce qui va changer lundi

En ce week-end de l’Ascension, les Belges vont pouvoir profiter de nouvelles activités. Voici ce qui est autorisé et ce qui change pour les prochains jours.

Les visites en milieu carcéral seront à nouveau autorisées à partir de ce lundi 25 mai, mais de manière encore partielle. « Les mesures seront strictes : une visite par prisonnier et par semaine, de préférence toujours la même personne, les mineurs ne seront pas autorisés, et bien sûr la distance de sécurité devra être observée. », avait précisé le ministre de la Justice, Koen Geens.

Ce qui est interdit

Les restaurants, les cafés et les boîtes de nuit restent fermés tout comme les salons de massage ou les centres de bien-être, en ce compris les saunas.

Les salles de sport restent fermées. Les casinos, les salles de jeux automatiques et les bureaux de paris également.

Me rendre ou organiser un événement de masse n’est pas autorisé (suspendus jusque fin août), de même qu’organiser ou me rendre à une manifestation à caractère culturel, touristique ou récréatif.

Il est toujours interdit de traverser la frontière (sauf pour des raisons essentielles, comme le travail).

Ce qui est autorisé

Depuis mercredi dernier, les citoyens sont autorisés à retourner dans leur résidence secondaire. La balade à vélo et la promenade à pied sont autorisées, y compris si vous passez dans une ville touristique, mais à condition de ne faire que la traverser, interdiction donc de s’y arrêter.

Concernant la culture, il sera possible de se rendre dans des musées et des infrastructures d’intérêt culturel (comme les bâtiments historiques) s’ils mettent en place une billetterie en ligne ou par téléphone, et si des mesures sont prises pour éviter les rassemblements à l’intérieur.

Les infrastructures comme les zoos, parcs animaliers, réserves naturelles, jardins, parcs publics (sauf contre-indication de la commune), ont pu rouvrir le 18 mai, avec une billetterie en ligne et un plan de circulation. Les attractions et cafétérias de ces lieux restent néanmoins fermées.

Il est par ailleurs toujours possible de commander des plats à emporter et de se faire livrer des plats à domicile et depuis le 18 mai, il est parfois possible d’aller au marché sous certaines conditions (autorisation des communes, 50 personnes maximum, port du masque obligatoire pour les marchants et recommandé pour les clients).

Il est également possible de se rendre chez son coiffeur, sur rendez-vous uniquement et moyennant le port du masque de protection.

Se réunir en petits groupes à domicile est autorisé sous conditions : maximum 4 personnes, toujours les mêmes, en respectant la distanciation sociale.

Faire des activités physiques extérieures avec deux amis est également possible (sans contact physique avec deux amis toujours les mêmes ou des personnes vivant sous le même toit) et même faire du sport en groupe (entraînements réguliers et cours en extérieur en club reconnu, maximum 20 personnes en présence d’un entraîneur).

Ce qui change

Cette phase 2 du déconfinement dans le pays s’accompagne aussi d’une reprise progressive des cours. Si le lundi 18 mai, seules les 6e primaires, 6e secondaires, ainsi que les terminales des écoles techniques ont retrouvé le chemin des écoles, ce lundi 25 mai verra la rentrée d’autres classes : les élèves de 1re et 2e primaire, ainsi que de 2e secondaire.

Tout le monde ne va pas rentrer : il ne s’agira pas d’une mesure générale, chaque direction d’école pouvant moduler cette seconde phase en fonction de ses capacités organisationnelles, de ses locaux, des conditions de sécurité, etc.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous