Accueil Monde Proche-Orient

Israël: Binyamin Netanyahou sur le banc des accusés

Dimanche à Jérusalem, le procès de Binyamin Netanyahou s’est ouvert, première étape d’un feuilleton qui pourrait durer plusieurs années. Et que ses partisans voient comme un « coup d’Etat ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La salle est aussi banale qu’historique est l’événement qu’elle abrite. Juchés sur une estrade, trois juges font face à Binyamin Netanyahou et ses avocats. Visage sérieux, l’image de ce Premier ministre impassible contraste avec celle du même qui, quelques minutes auparavant, criait au coup d’Etat dans les couloirs de ce tribunal de Jérusalem-Est, encadré par ses ministres aux airs de sbires masqués. L’image fera date. « Bibi », comme le surnomment ses partisans, est le premier chef de gouvernement en exercice de l’histoire d’Israël à faire face à la justice. Le procès de « l’Etat d’Israël contre Binyamin Netanyahou », inculpé pour corruption, fraude et abus de confiance, pourrait durer jusqu’à trois ans.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs