Un nouveau confinement en cas de deuxième vague? Yves Van Laethem répond à Pieter De Crem

Un nouveau confinement en cas de deuxième vague? Yves Van Laethem répond à Pieter De Crem

Interrogé hier soir sur le plateau de VTM Nieuws le ministre de l’Intérieur Pieter De Crem (CD&V) s’est exprimé sur un possible deuxième confinement. Dans le cas d’un deuxième pic dans l’épidémie, « un deuxième lockdown, c’est quelque chose qu’on ne pourrait supporter. Ce n’est pas seulement souhaitable, mais ce n’est organisationnellement plus possible », a-t-il notamment déclaré. « Je crois que nous arriverons à un autre scénario, celui du testing et du tracing. Je veux dire que c’est impossible que nous revenions à ces mesures particulières (celles du confinement, ndlr). »

Yves Van Laethem plus prudent

Des propos qui ont fait réagir Yves Van Laethem, qui s’est montré un brin plus nuancé au micro de Bel RTL ce lundi matin. « Dans une pandémie, tant qu’on n’a pas un médicament qui tue le microbe, tant qu’on n’a pas un vaccin, ce qui ne sera pas le cas avant l’automne ou l’hiver, on n’a que deux possibilités. » a indiqué le porte-parole interfédéral. « Faire ce qu’on fait pour l’instant, c’est-à-dire dépister les cas et faire leur suivi. Et bien sûr l’intensifier si des nouveaux cas viennent à apparaître. »

Mais si ces mesures ne suffisent pas, il ne faut pas exclure un retour en arrière. « Il faut couper les barrières de transmission. Et la seule manière de le faire, c’est de mettre les gens à l’abri. Alors on l’appelle comme on voudra, mais on l’appelle lockdown », a conclu l’infectiologue.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous