Soulier d’Ébène: le successeur d’Ally Samatta sera connu le lundi 1er juin

photo news
photo news

Le scrutin, habituellement composé de deux tours de vote, n’en comportera exceptionnellement qu’un. Les votants, le jury d’honneur présidé par Georges Heylens, le sélectionneur fédéral Roberto Martinez, les entraîneurs des clubs ainsi que des journalistes sportifs, n’ont donc voté qu’une fois.

Le deuxième tour, qui regroupe le top-5 à l’issue de la première phase, a été annulé cette année. L’organisation ne dévoilera pas la composition de ce top-5 avant la cérémonie prévue le 1er juin.

Le Congolais Dieumerci Mbokani, meilleur buteur du championnat grâce à 18 buts pour l’Antwerp, possède de solides atouts dans son jeu pour succéder à Ally Samatta. Ce serait son second Soulier d’Ébène après celui décroché en 2012 quand il portait les couleurs d’Anderlecht.

De grands noms au palmarès

Le Brugeois David Okereke (9 buts), le Genkois Paul Onuachu (9 buts), le Malinois William Togui (9 buts) ou encore les Liégeois Selim Amallah (7 buts, 4 assists) et Mehdi Carcela (3 buts, 7 assists) pourraient eux aussi garnir le top-5 final.

Deuxième l’année dernière, Yohan Boli a marqué 10 buts en 17 matches avant son départ de Saint-Trond pour le Qatar en janvier.

Avec le Prix du mérite, un second trophée sera décerné lundi prochain. Il récompense le sportif qui s’est distingué pour ses actions sociales ou humanitaires.

De grands noms du football belge ont remporté le Soulier d’Ébène depuis la première édition en 1992 avec, entre autres, Daniel Amokachi, Emile Mpenza, Aruna Dindane, Vincent Kompany, Mbark Boussoufa et, plus récemment, les Diables Rouges Romelu Lukaku, Michy Batshuayi et Youri Tielemans.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous