Accueil Monde Europe

Turquie: pas de répit pour les opposants au président Erdogan

Loin d’apaiser les tensions politiques, l’épidémie de Covid-19 voit le président Recep Tayyip Erdogan redoubler d’attaques contre ses opposants. Le pouvoir s’efforce de saper les efforts des maires d’opposition pour aider les plus démunis, tout en poursuivant les arrestations dans les rangs du parti pro-kurde.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est un signe, parmi d’autres, qui montre que Recep Tayyip Erdogan n’a toujours pas digéré la perte d’Istanbul, la plus grande ville, et d’Ankara, la capitale, aux élections municipales du printemps 2019. Depuis un an, le président turc s’efforce de tarir les sources de financement de ces municipalités d’opposition. Il ne leur laisse aucun répit en cette période d’épidémie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Kaplan Ali, lundi 25 mai 2020, 22:04

    Article complètement subjectif. Je pourrais contester chaque affirmation point par point mais sachant que je ne changerai pas l’avis des cerveaux formatés, je donne juste mon avis.

  • Posté par MORAN JOSE, lundi 25 mai 2020, 20:16

    ce fou furieux avide de pouvoir! Et tous les autres Trump, Bolsonaro, Poutine, Celui de Syrie, celui de Chine.... Il y en a tellement, je me demande vraiment ce que l'on va devenir à moins qu'on ne prenne le pouvoir et qu'on décide pour nous même!!!

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 25 mai 2020, 17:42

    J ai tant aimé ce pays,snif

  • Posté par Propronet Juste, lundi 25 mai 2020, 15:11

    Quand va t'on s'occuper de ce fou furieux ?

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs