Felice Mazzù, le nouveau coach de l’Union Saint-Gilloise: «J’attendais un projet ambitieux»

photo news
photo news

Ce lundi après-midi, au lendemain de l’officialisation de son arrivée au Parc Duden en tant que T1, Felice Mazzù a répondu aux questions des journalistes. L’ancien entraîneur de Charleroi et de Genk de s’épancher sur son choix de rejoindre le club bruxellois pensionnaire de D1B. « J’attendais un projet ambitieux où on avait vraiment envie de moi », a indiqué le nouveau coach de l’Union à la RTBF. « J’ai un agent qui s’occupe de ça comme les autres entraîneurs et les joueurs. Les premiers contacts remontent à deux mois avec l’Union. Peut-être qu’il y avait d’autres projets, peut-être pas. Ce n’est pas important. L’important, c’est l’Union qui a une histoire et un projet. J’ai pris mon temps pour réfléchir en pensant les pour et les contre. Il y a beaucoup de plus ici. »

Un nouveau challenge pour Felice Mazzù où l’ambition est claire : monter en première division au terme de la saison et de son… contrat. « C’est la montée sinon rien », confirme l’entraîneur carolo. « Accepter un contrat d’une saison, c’est courageux de ma part. C’est une situation qui offre également de la liberté à tout le monde. Je ne pense pas à la pression de notre objectif. Si on se met la pression, cela ne marche pas. J’y crois tout simplement à cet objectif. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous