La licence, la charte des agents, l’affaire des salaires…: Alexandre Grosjean, le directeur général du Standard, fait le point (vidéo)

@News
@News

Une semaine après Bruno Venanzi, le président du Standard, Alexandre Grosjean, le directeur général du club liégeois, a été interrogé sur la chaîne Standard TV.

Au sujet du coronavirus

– « On n’est pas du tout préparé à vivre la vie qu’on a menée ces derniers temps. Nous sommes des privilégiés puisqu’on vit dans une maison avec un jardin. J’ai passé beaucoup de temps avec mon épouse et mes enfants ».

– « Mon épouse est en première ligne car elle est pharmacienne ».

– « Il y avait beaucoup de choses à régler avec le Standard donc j’ai travaillé peut-être encore plus vu tout ce qui découlait de cette crise ».

– « Ma sœur et mon beau-frère ont eu le coronavirus. Sans trop de gravité : ils n’ont pas été hospitalisés ».

– « J’habite devant un hôpital. Tous les jours à 20h, on sortait de chez nous pour applaudir le personnel. C’était même devenu un rituel ».

Le dossier licence

– « Le confinement et le contexte dans lequel on a dû présenter les éléments de notre dossier licence ont fait que la communication n’était peut-être pas optimale entre nous et la commission des licences. Sa lecture des documents transmis n’a peut-être pas été analysée comme on espérait qu’elle le soit ».

– « Quand on a appris qu’on n’avait pas cette licence, on a envoyé un email à l’ensemble des joueurs et du personnel en assurant qu’on l’aurait devant la CBAS. Trois semaines plus tard, on a présenté un dossier un béton et l’audience n’a duré que 7 ou 8 minutes ».

L’affaire des salaires

– « La communication était difficile car les joueurs et nous-mêmes étions confinés. On n’a donc pas su discuter avec l’ensemble des joueurs. Mais plus des 3/4 des joueurs ont directement accepté notre proposition. Ce n’était donc pas une guerre entre les joueurs et la direction ».

– « Au final, nous avons trouvé un accord. Moi, je ne pouvais pas concevoir le fait de mettre 80 % du personnel du Standard au chômage alors que les joueurs gagnent des salaires importants ».

Le terrain et les dons

– « Les dons de supporters continuent à affluer malgré la situation. Nous avons souhaité aider notamment des hôpitaux et le soutien était total. Des joueurs préférant ne pas être cités ont d’ailleurs également manifesté leur soutien ».

– « Le terrain était prêt pour entamer les playoffs. Nous avons refait un nouveau terrain et l’herbe pousse à son rythme. Bref, le terrain sera magnifique à la reprise ».

La charte des agents

– « Au Standard, nous avons rédigé une charte : la charte des agents. C’est un document très complet dans lequel les agents doivent s’inscrire ».

– « Ils sont obligés d’accepter les clauses de cette charte et de signer ce document pour pouvoir entamer une négociation et présenter un joueur au Standard ».

Le mot de la fin

– « Le Standard doit continuer à écrire l’histoire et vivre grâce à ses supporters ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @DR

    Par ROCCO MINELLI

    Football international

    Audiences TV: une reprise en pleine lucarne pour le football étranger

  • Il est aussi sur les tablettes du SC Charleroi. @Photo News

    Par Sébastien Huzler

    Division 1A

    Mercato: Guillaume Gillet est la priorité de l’Excel Mouscron

  • Photo News

    Par Jonas Bernard

    Division 1A

    D1A: Waasland-Beveren une nouvelle fois recalé

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous