Ryanair prévoit de licencier un quart de ses pilotes belges, selon l’association de pilotes

Ryanair prévoit de licencier un quart de ses pilotes belges, selon l’association de pilotes

La compagnie aérienne à bas prix Ryanair menace également de licencier un quart des pilotes basés en Belgique. C'est ce que dit l'association des pilotes BeCA (Belgian Cockpit Association) dans une communication.

Plus que 30 personnes licenciées  ?

Le syndicat chrétien francophone CNE avait déjà déclaré lundi que la compagnie avait l'intention de licencier 30 membres du personnel de cabine en Belgique. Mais selon BeCA, la compagnie veut également réduire le nombre de pilotes. «  Dans une lettre du 14 mai 2020 adressée au BeCA, Ryanair menace de licencier 25 % de ses pilotes basés en Belgique. »

L'association des pilotes se plaint que Ryanair tente délibérément de contourner la législation belge. «  Dans un tel cas de licenciement collectif, la législation belge stipule que la procédure Renault doit être engagée, » indique l’association. « Cependant, la société n'a rien initié en ce sens et ignore délibérément le droit du travail dans notre pays. »

De plus, BeCA accuse Ryanair d'utiliser la crise du coronavirus comme prétexte pour mettre de côté plusieurs conventions collectives. «  Il est grand temps que la société devienne un employeur socialement responsable et respecte ses employés et leurs droits fondamentaux, et ne se contente pas de prendre en compte les intérêts de ses actionnaires. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous