Pour attirer les touristes, le Japon envisage de payer la moitié de leurs vacances

Pour attirer les touristes, le Japon envisage de payer la moitié de leurs vacances

Alors que le tourisme au Japon est au point mort à cause de la crise du coronavirus, le pays veut se remettre sur la carte en tant que destination de voyage. Un plan a été mis sur pied afin de payer la moitié des vacances des touristes qui choisissent de visiter le pays, rapporte Het Laatste Nieuws.

Le plan, qui doit encore être approuvé, a été présenté lors d’une conférence de presse, rapporte le Japan Times. Hier, le Japon a levé l’état d’urgence encore en vigueur dans certaines régions du pays, dont Tokyo. Le nombre de nouveaux patients atteints du Covid-19 continue de diminuer. « Nous appliquons des critères très stricts pour lever l’état d’urgence. Nous sommes arrivés à la conclusion qu’ils ont été atteints », a déclaré le Premier ministre Shinzo Abe.

L’état d’urgence, qui avait été précédemment levé dans d’autres régions du pays, où il devait initialement s’appliquer jusqu’au 31 mai. Il n’y avait pas de restrictions strictes à la liberté de circulation. Le Japon a simplement demandé à ses citoyens de rester chez eux autant que possible. Mais les touristes des États-Unis, d’Europe, mais aussi de Chine et de Corée du Sud, entre autres, ne sont plus autorisés à entrer dans le pays depuis le début du mois d’avril.

En juillet, les choses devraient changer. Hiroshi Tabata, directeur de l’agence de tourisme japonaise, a déclaré que le gouvernement veut soutenir le tourisme avec un fonds de 11,5 milliards d’euros. Il subventionnerait jusqu’à la moitié des coûts des touristes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous